BENJAMIN BUTTON

Publié le par csra

Un homme qui rajeunit, et tout de suite, je pense au film étrange de Francis Ford Coppola : L'HOMME SANS AGE. En 1938 un homme se voit rajeunir suite à un accident du à la foudre! Je vérifie, les 2 metteurs en scène ne se sont pas copiés, ils se sont chacun inspirés de nouvelle et récit: Fitzgerald pour Fincher et Mircea Eliade pour Coppola. Comme quoi le fait de vouloir rajeunirn'est pas nouveau, et est vieux comme le monde...Né vieillard (ou cadavre)avec un cerveau de bébé, B Button finit bébé Alzheimer. Elevé dans une maison de retraite, il finit sa vie dans une maison de retraite. Son amour avec Daisy ne se fixe que quand chacun arrive à mi vie (le moment le plus émouvant du film), la leur destin se croise. Le film est une métaphore où chacun y trouvera son interprétation de la vie, la mort, l'amour et les enfants. Techniquement c'est super, romantique aussi. Extravagant dans l'aventure avec le passage du sous marin pendant la seconde guerre. Fincher devient sage et "gratte" un peu sur Jeunet (Amélie Poulain) pour les historiettes sur Mr Gateau et les coups de foudre reçus par un pensionnaire de la maison de retraite. Les performances de Brad Pitt et Cate Blanchett sont très bonnes, sans oublier Julia Ormond et les autres dont je n'ai pas les noms.

Cependant ce film est il un chef d'oeuvre? non mais il est très bien. Car il y manque l'éloge de la différence, que l'on trouvait dans les films ET de Spielberg et Elephant Man de Lynch.

Affiche américaine. Warner Bros.

Pathé Distribution

 



Publié dans AUTRES FILMS

Commenter cet article