TINTIN ou le retour d'Indiana Jones

Publié le par indianacsrajones

Les aventures de TINTIN le secret de la licorne

Tout d'abord un hommage à Hergé au début du film, sur le marché où celui ci dessine le visage de TINTIN (portrait de son visage BD). Hergé donne le flambeau à Steven Spielberg pour l'aventure.

Ensuite MILOU? son punch est bien celui que l'on voit dans "The Artist", ils s'en sont bien inspiré.

La fidélité, oui et non , le début c'est "la licorne" avec le marché, le voleur de portefeuilles, les 3 maquettes , le chateau de Moulinsart, le récit des pirates. Le globe plein d'or c'est "Rackam le rouge". La rencontre entre TINTIN et le capiraine Hadock est prise du "crabe aux pinces d'or".

On le voit ça se mélange avec la Castafiore, que les scénaristes utilisent pour sa voix et le vol de la 3ème maquette.

Et puis disons le : ce film c'est Indiana Jones!

Le bateau (les aventuriers et la dernière croisade) , la caisse (l'arche), la poursuite entre le side-car et la jeep, la bibliothèque où TINTIN cherche ses sources comme Indy.

Bref Spielberg s'est bien amusé, ça explose de partout, le port à la fin fait aussi penser au final "du monde perdu".

Indiana inventé de la passion des sérials (années 30 40..) par Lucas et Spielberg ne pouvait que rencontrer TINTIN né du crayon de Hergé en 1929.

J'oublie le générique du début très "Arrête moi si tu peux", et la houpette de TINTIN dans l'eau façon "dents de la mer".

En somme on parle plus de Spielberg que de Hergé, mais l'esprit de la ligne claire est là, il suffit de relire une BD ou revoir un dessin animé après ce long métrage, on n'est pas dépaysé, on retrouve notre héros.

Et puis la musique de John Williams est excellente.

 

tintin

 Cette scène c'est la dernière croisade et le royaume du crane de cristal.

991130-photo-171

indymoto

Publié dans indiana jones

Commenter cet article