SHAME de Steve Mc Quenn

Publié le par indianacsrajones

Mis à nu au sens propre comme au figuré. Le film nous plonge dans la sexualité sans amour, sans sentiments, sans romantisme. Le personnage principal (fabuleux Fassbender) a besoin de sexe tout le tempsmême au travail. Quand sa soeur arrive chez lui, il l'ignore presque, elle le gêne dans ses petites habitudes solitaires et casse son monde virtuel d'addiction. Le metteur en scène filme son personnage principal comme un fauve guette sa proie. Il l'illustre très bien par deux fois dans le métro en u insufflant une ambiance de polar dans ces couloirs, tunnels et escalators.

Il le montre aussi dans une descente aux enfers, une nuit de débauche, où l'homme revient salit. Il n'est plus super propre, net. On ne saura rien de son passé, on ne connait que son vide, son mal-être de sexe.

  

Publié dans AUTRES FILMS

Commenter cet article