Gran Torino

Publié le par csra

...est un bon cru. Voilà ce qui est écrit dans Télé Obs:

Acteur devenu auteur, héros et antihéros, star et rebelle, en cinquante ans, Clint Eastwood a bâti une oeuvre complexe qui se lit comme une histoire de l'Amérique. Définitivement inclassable.

En 2 lignes tout est dit, et dans les pages de l'article le journaliste (Olivier Bonnard) retrace la carrière de Clint où nous reviennent de bons moments de cinéma.

Alors il faut aller voir ce film. C'est "Impitoyable" à l'envers, dans l'action, mais pas dans le raisonnement anti-armes. C'est aussi "Million Dollar Baby" et le choc des générations, ou encore "L'échange" pour son portrait de l'Amérique. On pourrait énumérer tous ces films, se souvenir des ambiances obscures de l'âme qu'il décrit, et se repasser sans cesse ses westerns influencés par la patte de Sergio Léone.

Alors dans la peau d'un réac raciste, Eastwood brosse le portrait de Coréens, qu'il a combattus, et ici qu'il va apprendre à connaître. C'est aussi, à mon avis, un film sur la rédemption et assez christique. On se souviendra de la fin.

Warner Bros. France

 



Publié dans AUTRES FILMS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article