COWBOYS & ENVAHISSEURS

Publié le par indianacsrajones

Il fallait le faire, marier le western et la science-fiction (E.T.).

Déjà l’Aventure et les Extra-Terrestres dans le cinquième Indiana Jones (réussi) avait heurté les spectateurs. Dans "le royaume du crâne de cristal" l’extra-terrestre avait été introduit par petites touches, noyé dans la narration archéologique.

Ici tout débute comme un vrai western avec tous ses codes et formes narratives. Un petit lien extra-terrestre, le bracelet, est présent et discret. Puis dans l’ambiance du genre, surviennent de petites lumières, gentillettes, puis grossissent et l’on bascule dan s la S.F..

On est alors dans le genre. Et le récit va ainsi s’alterner jusqu’au final extra-terrestre (après les explications nécessaires à la compréhension), puis l’épilogue purement cow-boy : le cavalier solitaire qui rejoint les grands espaces.

Références : Alien, le western façon Leone et un petit peu Indiana Jones…

Ce film c’est aussi le plaisir de retrouver Harrison Ford en éleveur-colonnel bourru, Daniel Craig en bon-méchant et une belle actrice mystérieuse Olivia Wilde vue dans Tron.

Humour garanti par quelques répliques biens senties et musique agréable de Gregson-Williams.

 

19788140 jpg-r 760 x-f jpg-q x-20110801 011009

 

merci Paramount pour la photo.

Publié dans indiana jones

Commenter cet article