AUSTRALIA

Publié le par csra

Voici donc mon onzième film "4 étoiles de l'année" sur les 58 que je j'ai vu cette année. Australia est donc le chef d'oeuvre de cette fin d'année. Avec son début bizarre, puzzle, courant dans tous les sens, avec son flash back, son humour pince sans rire, sa phylo aborigène, le film va installer sa rencontre entre la riche héritière, le cow boy bourru et les espaces superbes et sauvages de l'Australia. Du western on filera vers l'histoire d'amour pour arriver au film de guerre et d'aventures. Et le tout dans le plus pur romantisme. Les acteurs sont parfaits (Nicole Kidman, Hugh Jackman et le jeune Brandon Walters) et ils embrassent l'Histoire de l'Australie avec panache sans oublier de nous dire que les Blancs n'ont pas toujours été parfaits.

Les trois grands films classiques qui ont inspirés ce film sont "Autant en emporte le vent", "Out of Africa" et "Lawrence d'Arabie".

Affiche américaine. 20th Century Fox 

Maintenant voici la liste de mes 10 autres films à 4 ****

INTO THE WILD de Sean Penn film écologiste où recherche de soi ou de l'absolu?

 

NO COUNTRY FOR OLD MAN des frères Coen, qui reste meilleur que Burn after reading, et est un chef d'oeuvre du western noir contemporain.

3 HEURES 10 POUR YUMA de James Mangold. Encore un western et un remake réussi. Il donne envie de revoir "le train sifflera 3 fois".

IRON MAN de Jon Favreau. Un vrai film de super héros politique et engagé. Peut-être antimilitariste.

Affiche teaser américaine. Marvel Films 

2 JOURS A TUER de Jean Becker où un homme met tout à plat pour cacher sa souffrance. Mais laquelle? Il faut le voir, émotion garantie.

INDIANA JONES ET LE ROYAUME DU CRANE DE CRISTAL de Steven Spielberg. J'en parle souvent dans ce blog. Il ne faut pas céder à la nostalgie des 3 premiers films, Indy a bien vieilli. Ce film est à la trilogie, ce que "jamais plus jamais " est à  James Bond!

Affiche américaine. Paramount Pictures

ENTRE LES MURS de Laurent Cantet. La palme d'or méritée de Cannes 2008. Un récit très actuel et enrichissant. Un monde qui s'ouvre à nous, et bouscule notre confort.

L'ECHANGE de Clint Eastwood. Un film parfait comme pour paraphraser l'un de ses anciens films: un monde parfait.

MESRINE l'ennemi public no 1 de J F Richet. Plus ce second film que le premier, pour sa dimension politiquement incorrecte.

TWO LOVERS de James Gray. L'auteur faisait des films de gangsters avec de "vrais" gens, ici un film d'amour avec de "vrais" gens!

Wild Bunch Distribution

 

 



Publié dans AUTRES FILMS

Commenter cet article

csra 29/08/2009 18:53

Je sais qu'effectivement certaines personnes n'aiment pas trop ce film, mais Bazh Lurhman a du talent, et celui principalement d'aimer le romantisme et le panache. Voilà pourquoi on trouve dans les références que j'ai donné: Lawrence d'Arabie et d'autres...

Romston 29/08/2009 09:58

lol d'accord que "Australia" a peut être été inspiré de ces grand films que j'adore aussi mais pour le résultat... :p il faut mieux pas placer ce film au même rang de "Lawrence d'Arabie" et les autres VRAIS grands films^^